FedCalFoot > A la une > Foot Féminin > Pahoa impose son style / U16 Féminines – Tournoi OFC

Pahoa impose son style / U16 Féminines – Tournoi OFC

ARTICLE OFC

Photo : OFC via PHOTOTEK

 

Quand il est question de football, Jackie Pahoa de Nouvelle-Calédonie trouve facilement sa motivation.

C’est son sport de prédilection ; un sport dans lequel elle veut laisser son empreinte.

Et à en juger par ses performances pour la Nouvelle-Calédonie lors du Tournoi féminin U-16 de l’OFC, cette jeune joueuse de 15 ans est bien partie.

Pahoa a fait ses débuts internationaux pour la Nouvelle-Calédonie au Tournoi féminin U-17 de l’OFC à Rarotonga en 2016, où elle a joué un rôle de premier plan lors des cinq matchs de son équipe et inscrit quatre buts.

À Samoa, elle a déjà deux buts à son actif, mais sa contribution est loin de se limiter à trouver le chemin des filets.

« Dans un groupe, il est toujours bon d’avoir des joueuses qui ont déjà participé à des compétitions », a affirmé Matthieu Delcroix, entraineur de l’équipe féminine U-16 de Nouvelle-Calédonie.

« Mais ce n’est pas juste Jackie et Marie-Laure Palene, il y a aussi d’autres joueuses. C’est toute l’équipe qui arrive à bien travailler ensemble, et toutes y contribuent. »

Développer une équipe soudée est important pour la formation calédonienne et Pahoa sait bien que c’est un élément essentiel pour réussir.

« Nous avons une très bonne équipe et depuis notre arrivée, nous avons remporté nos matchs parce que le courant passe bien entre nous » a-t-elle expliqué.

« Il est très important d’avoir une bonne ambiance au sein du groupe tant à l’hôtel et en dehors des matchs que sur le terrain. »

Avoir une équipe unie à ce point-là, a confié Pahoa, signifie que toutes les joueuses partagent les mêmes objectifs.

« Nous voulons gagner », a-t-elle déclaré.

« Nous avons quitté notre pays, nous avons quitté notre famille, nos amis, et tous ceux qui nous sont proches, pour venir représenter notre pays.

« Personnellement, c’est vraiment ça qui me motive. J’ai quitté ma famille pour venir ici et c’est elle, la source de ma motivation. Ma famille et mon pays. »

Il n’est pas difficile de voir la passion de Pahoa pour le football.

Hors du terrain jeu, elle est calme et réservée. Sur le terrain, c’est une joueuse acharnée et déterminée.

Mais elle n’a pas peur d’admettre qu’elle est encore en développement.

« Le plus dur pour moi, c’est de défendre », a-t-elle confié.

« Mais quand je suis en attaque, c’est ça que j’aime. Je sais exactement ce que je dois faire – marquer des buts. »

Related posts

Comment