FedCalFoot > NEWS > Super Ligue > Pas le moment de trembler / Super Ligue Journée 21

Pas le moment de trembler / Super Ligue Journée 21

Photo : Alain Vartane / Tiga n’a plus trop d’espoir de pouvoir rejoindre le second Hienghène en cette fin de saison.

Place à l’avant-dernière journée de Super Ligue ce samedi, avec six rencontres au programme. Faute d’un Stade Numa Daly disponible (rugby), Hienghène et Mont-Dore se livreront un duel à distance – pour la seconde place – du côté du stade PLGC de Nouméa, alors que Ne Drehu restera à l’affût à domicile.

 

La Coupe de Calédonie ayant rendu son verdict le week-end dernier – avec le nouveau sacre de Magenta – reste désormais deux journées de Super Ligue avant de voir la saison élite 2018 être totalement bouclée… Soit douze matchs au total, avec des enjeux importants dans la conquête de la seconde place mais aussi dans l’optique du maintien.

HIENGHENE et MONT-DORE à PLGC.

Le Stade Numa Daly étant réservé au rugby ce week-end, la Fédération Calédonienne de Football a donc dû délocaliser deux matchs au Stade PLGC, deux rencontres qui d’ailleurs compteront énormément dans la course à la Ligue des Champions océaniennes 2020.

Le finaliste malheureux en Coupe – Hienghène Sport – y affrontera Thio Sport à 13h00, alors que le Mont-Dore défiera Magenta à 15h30, un ASM toujours invaincu et assuré du doublé. Pour les nordistes comme pour les mondoriens, une fausse-note pourrait être lourde de conséquences.

D’autant que Ne Drehu reste également en embuscade, l’équipe de Lifou qui recevra Poindimié à Hnassé (13h00), espérant forcément un faux-pas devant pour revenir à hauteur du podium. Toujours à Lifou, Trio accueillera quant à lui Tiga (15h00), une formation de Tokanod qui mathématiquement peut encore atteindre la seconde place même si cela relèverait plus du miracle.

OPERATION SAUVETAGE.

Autres duels qui devraient tenir en haleine les amateurs du ballon rond pour cet ultime sprint final, ceux qui concerneront le maintien.

Wetr face à l’AGJP à Boéwa (15h00), Thio face à Hienghène à PLGC (13h00), Horizon Patho contre Lössi à La Roche (12h30), et Poindimié face à Ne Drehu du côté de Hnassé (13h00), seront les quatre formations en grand danger samedi. Ces quatre clubs devront se battre jusqu’au bout afin de garder leur place parmi l’élite l’an prochain (pour rappel, la Super Ligue passera à dix en 2019).

Cinq points seulement séparent l’avant dernier Poindimié (29 pts) au huitième et premier non-relégable Wetr (34 pts), tandis que la neuvième place – celle du barragiste – est actuellement occupée par Thio (33 pts).

L’AGJP étant déjà condamnée à la descente, deux clubs des quatre concernés par le maintien descendront directement, alors que l’un d’entre eux gardera une dernière chance de survie avec les barrages… En clair, personne n’a vraiment de marge de manœuvre dans cette opération sauvetage.

Après samedi, ne restera qu’une unique et dernière journée, le samedi 3 novembre… Là où tout pourrait se jouer.

Related posts

Comment