FedCalFoot > A la une > Futsal > PLACE A LA SIXIEME ETAPE / Super Ligue Futsal 2017

PLACE A LA SIXIEME ETAPE / Super Ligue Futsal 2017

PHOTO : WETR (en bleu) tentera de renverser le Fc Ferrand ce week-end / Crédit : @cyndie.

 

Ce samedi, place à la 6ème journée de la Super Ligue Futsal. Trois rencontres seulement sont au programme – du côté de la salle Anewy – le match dans le Nord entre Riw1nx et l’ESH étant reporté.

L’OLYMPIQUE EN RECOURS.

Initialement sanctionné au classement et sous la menace d’un match perdu sur tapis vert pour avoir fait jouer un joueur suspendu lors de la 1ère journée (victoire 6-0 contre Païta) – les ‘instances fédérales’ en jugeront – l’Olympique abordera finalement cette sixième journée dans la peau du leader du championnat.

Ayant posé recours, le club olympien devra patienter jusqu’à la semaine prochaine pour savoir si oui ou non le succès obtenu en ouverture de championnat est invalidé par une défaite sur tapis vert, ce qui occasionnerait également la perte d’un point au classement, comme mentionné dans les règlements.

Le recours étant suspensif, le triple-champion en titre reste donc bien en tête de la Super Ligue, dans l’attente des décisions fédérales qui émaneront de la Commission en place.

En tous les cas côté terrain, les protégés de William Bret devront se défaire de Kartiers Nord, coup d’envoi 15h00 sur le parquet de la salle de la Vallée du Tir.

WETR POUR UNE SURPRISE ?

Dans les autres rencontres – toujours à Anewy – l’As Wetr et le Fc Ferrand ouvriront le bal (11h00). Partant logiquement favori, Ferrand devra se méfier d’une formation de Wetr, qui aura à cœur de créer la sensation lors de cette sixième journée en faisant chuter un des favoris au titre.

D’autant que les ‘Bleu’ restent sur une défaite amère à Lifou, face à l’Entente Ne Drehu (7-8), là où l’attaque n’aura pas pu compenser les sept buts encaissés.

Enfin à 13h00, l’ASPTT voudra confirmer un début de championnat parfait face à la lanterne rouge Païta. A seulement deux points du leader mais avec un match en moins au compteur, les joueurs de Michel Wassin entendent poursuivent sur le même rythme… En se méfiant du match piège.

Related posts

Comment