FedCalFoot > A la une > Qualifications Coupe du Monde 2018 > Retour gagnant pour Paul Roiné

Retour gagnant pour Paul Roiné

Tout juste appelé en Equipe Nationale par le Sélectionneur Thierry Sardo, l’attaquant Paul Roiné fêtera – la semaine prochaine aux Salomon – sa 1ère Sélection avec les cagous…Un retour sur le caillou plein de promesses pour le nouveau buteur de Magenta.

Ici sous les couleurs de Redon - en DSE Bretagne - du côté de la métropole, Paul Roiné fait maintenant le bonheur de Magenta, avec à l'horizon une première Sélection avec la 'A'. Photo : Redon
Ici sous les couleurs de Redon – en DSE Bretagne – du côté de la métropole, Paul Roiné fait maintenant le bonheur de Magenta,
avec à l’horizon une première Sélection avec la ‘A’. Photo : Redon

Alain Moizan doit forcément avoir le sourire à l’idée d’avoir réalisé un bien joli coup dans son recrutement, en cette fin de saison 2016 qui s’annonce palpitante. L’entraîneur de l’ASM ne doit d’ailleurs pas être le seul, car celui que l’on surnomme « Poky » n’aura pas mis bien longtemps à taper aussi dans l’œil du Sélectionneur de la Nouvelle-Calédonie, Thierry Sardo.

Le joueur maréen – revenu au Pays il y a seulement deux mois, après avoir passé neuf ans en métropole – découvrira ainsi la Sélection calédonienne lors de la tournée salomonaise (3-9 octobre, avec finalement 17 joueurs sélectionnés). L’occasion pour Paul Roiné de faire ses premiers pas avec la ‘A’, avec deux rencontres internationales de préparation contre les Salomon au programme. INTERVIEW FEDCALFOOT.

Fedalfoot : Paul, tu es de retour au Pays et dans le foot calédonien depuis peu. Ta ré-acclimatation n’aura pas trainé avec déjà deux doublés inscrits avec Magenta…

Paul Roiné : C’est vrai que mon retour s’est super bien passé, avec deux doublés qui forcément donnent confiance. C’est important pour l’équipe et pour moi. Je pense que le coach est plutôt satisfait de mes débuts, et il faut continuer. Je connais bien les garçons, les Wakanumuné sont mes cousins donc cela a facilité mon intégration. Et puis j’ai gardé le rythme de métropole, puisque je n’ai pas coupé entre la fin de saison là-bas et la Super Ligue en cours ici. Cela me permet pour l’instant de faire de bonnes performances.

Fedcalfoot : Justement tu peux nous raconter brièvement ton parcours en métropole ?

P.R. : J’ai passé neuf ans en France, dont cinq ans d’armée. Mais j’ai toujours joué au foot… Tout d’abord dans des petits clubs de la Sarthe, en DSR notamment. Ça se passait bien alors le club de la Flèche m’a contacté pour la CFA 2. J’ai aussi joué avec la Sélection de l’Armée de Terre et même l’Equipe de France de l’Armée, avec laquelle j’ai été Champion d’Europe en 2011-2012. A l’époque j’avais failli signer pro au Mans, qui voulait me faire passer des tests. Finalement pour des raisons familiales, je n’ai pas pu – à ce moment là – tenter l’aventure avec eux, et ensuite c’était déjà trop tard. Après la Flèche, j’ai signé à Redon en Division Supérieure régionale Bretagne, lors de la saison 2014/2015. J’étais deuxième meilleur buteur avec une quinzaine de buts. Et puis me revoilà en Calédonie… Cela fait du bien de revenir au Pays, je suis content de mon arrivée et heureux de revivre ici.

Fedcalfoot : Niveau football, ton expérience en France devrait évidemment être un plus. Qu’est-ce qui selon toi fait la différence entre le football en métropole et l’élite du football calédonien ?

P.R. : La Super Ligue est un très bon championnat, mais le niveau doit encore progressé. C’est surtout une histoire de moyens. En France, ils ont tout pour avancer. Ici il y a encore du chemin à faire, mais le niveau est là.

Fedcalfoot : Thierry Sardo vient de faire appel à toi pour la prochaine semaine de préparation aux Salomon avec l’Equipe Nationale… C’est quelque chose que tu attendais, de pouvoir porter le maillot de la Calédonie avec la grande équipe ?

P.R. : Je suis très fier et tellement heureux de rejoindre la Sélection, de pouvoir défendre les couleurs de mon Pays. J’en rêvais, et le fait d’être appelé en ‘A’, c’est une joie immense. C’était bien sûr un de mes objectifs. Maintenant je vais tout faire pour bien m’intégrer et montrer ce que je vaux, afin de garder ma place dans le groupe. Il y a les Qualifications Coupe du Monde en novembre et j’espère pouvoir y être, ce serait vraiment une grande chance… Mais je compte bien la saisir pour prolonger le plaisir de jouer pour la Calédonie.

Fedcalfoot : Finalement la fin de saison s’annonce intense pour toi…

P.R. : Oui c’est sûr, et c’est motivant… Avec Magenta et puis je l’espère avec la Sélection, ça s’annonce intense. Je tiens au passage à remercier mon club formateur, l’Essor de Maré, avec une pensée particulière au Président Kaleba Malo qui a malheureusement disparu depuis. J’ai aussi une grosse pensée à Edmond Laene, qui m’a toujours soutenu, tout comme ma famille.

tmpa203

Related posts

Comment