FedCalFoot > A la une > Super Ligue > TIGA MAINTIENT LE CAP, HIENGHENE ARRIVE SUR LE PODIUM / Super Ligue Journée 6

TIGA MAINTIENT LE CAP, HIENGHENE ARRIVE SUR LE PODIUM / Super Ligue Journée 6

PHOTO : ALAIN VARTANE – Il y avait du beau monde samedi à Boulari, pour le duel entre Hienghène et Bélep Mont-Dore.

 

Ce samedi 22 avril se jouait la 6ème journée de la Super Ligue calédonienne, une journée qui laissera place à un mois de coupure, à raison d’un Stade Numa Daly fermé pour entretien de la pelouse. En attendant, Tiga passera cette mini-trêve en tête.

TIGA CONTINUE SUR SA LANCEE… LE MONT-DORE LACHE ENCORE DES POINTS.

Il fallait relever la tête du côté des hommes de Thierry Sardo, défaits sèchement il y a une semaine face à Hienghène, du côté de Koné (1-5).

Face à un Mont-Dore plus ambitieux en cette saison 2017 mais pas forcément au mieux au niveau comptable en ce début de saison, les joueurs de Tokanod auront finalement pris le meilleur sur les mondoriens, grâce notamment à un excellent Jim Ouka, encore buteur samedi et très actif sur le côté gauche.

Auteur d’un doublé (13ème et 21ème), Ouka avait mis son équipe sur les bons rails, au cours d’une première période  dominée par Tiga. La réaction mondorienne allait arriver en seconde période, l’ASMD montrant un tout autre visage, et profitant de la belle entrée en jeu de Joris Lalie au milieu, ce dernier apportant de la fluidité aux siens.

De quoi voir aussi Cédric Décoiré – qui avait raté un pénaly en première période – bien plus sollicité et bien plus à son aise, alors que le nouvel entrant Raphaël Oiremoin remettait les compteurs à égalité (66ème, 75ème sp).

Pourtant le doublé de Oiremoin n’aura pas suffi aux protégés de Romuald Martinez, battus dans le dernier quart d’heure sur une tête de Jonathan Kakou (3-2, 80ème), puis sur un pénalty transformé par l’inévitable Emile Ounei (4-2, 80ème sp)… Dur dur pour le Mont-Dore qui avait proposé une belle seconde période. Ce succès – pas illogique sur l’ensemble du match – permet à Tiga de conserver la tête.

ET REVOILA HIENGHENE…

Après un début de championnat timide, Hienghène Sport a quant lui rapidement redresser la barre, s’offrant samedi face à Bélep Mont-Dore un troisième succès de rang (2-0).

Roy Kayara de la tête (0-1, 21ème) puis Warren Houala juste avant la mi-temps (0-2, 39ème) permettaient aux nordistes de revenir de Nouméa avec quatre nouveaux points dans la musette.

Surtout, les joueurs de Félix Tagawa prennent place sur le podium pour la première fois de la saison, de quoi partir l’esprit libéré avant ce repos d’un mois forcé.

PATHO CONFIRME SES DEBUTS REUSSIS.

Si Hienghène est de retour, la formation de Patho elle continue d’impressionner. En obtenant un quatrième succès d’affilée ce samedi à Lifou – dans un derby des Iles  passionnant – les coéquipiers d’Emile Bearune poursuivent sur leur lancée, restant coller à un point du leader Tiga.

Toujours invaincus, les hommes de Jimmy Waia ont profité d’une réalisation de l’excellent Willy Waia et d’un pénalty transformé par Henri Caroine pour s’accaparer le derby des Loyauté (2-1).

MATCHS EN RETARD POUR MAGENTA… AVEC AUSSI UN DREHU-HIENGHENE.

Enfin Magenta ayant atteint les demi-finales de la Champions League OFC, le Champion en titre aura deux matchs en retard à disputer courant mai : face à Wetr le 6 mai et face à Lössi le 13 mai, du côté de Rivière Salée, coup d’envoi 15h00 pour ces deux rencontres.

Quant à Hienghène, la formation du Nord se rendra à Lifou, en match en retard de la première journée, rencontre qui se jouera finalement le samedi 13 mai au Stade Hnassé (14h30).

La 7ème journée aura lieu quant à elle les samedi 20 et dimanche 21 mai, pour la reprise.

 

 

Related posts

Comment