FedCalFoot > NEWS > Coupe du Monde FIFA 2018 > Tous derrière les BLEUS / Coupe du Monde de la FIFA – Russie 2018

Tous derrière les BLEUS / Coupe du Monde de la FIFA – Russie 2018

Ce mercredi – tôt le matin – la Calédonie vibrera pour l’Equipe de France, dont le choc des demi-finales face à la Belgique s’annonce passionnant (coup d’envoi 5h00, heure de Calédonie).

Si pour beaucoup d’entre nous il faudra mettre le réveil afin de ne surtout pas rater cette prestigieuse rencontre, d’autres calédoniens auront le privilège d’être à l’heure russe, comptant parmi les 65 000 spectateurs du Stade de Saint-Pétersbourg qui vivront à fond cette demi-finale de Coupe du Monde.

Ce sera le cas d’Albert XALITE (Président du Comité Provincial de Football des Iles Loyauté), de Paul THELOTTE (Président emblématique du Racing Poindimié), de Patrice MANDOUAE (ancien milieu de terrain de la Sélection cagoue, passé par le Fc Nantes, ou encore le Cs Nékoué de la grande époque, entre autre), ou encore Alain VARTANE (photographe ‘officiel’ du football cagou).

Photo : Albert Xalite, lors des quarts de finale de la Coupe du Monde en Russie.

PASSIONNES JUSQU’AU BOUT.

Ils sont des fans inconditionnels du ballon rond calédonien, mais tous les quatre ans ils se transforment en fervents supporters du Mondial de la FIFA, et notamment de l’Equipe de France.

De la France en ’98’ à la Corée et au Japon en 2002, en passant par l’Allemagne en 2006, l’Afrique du Sud en 2010, le Brésil en 2014, puis enfin cette année la Russie… Que de kilomètres parcourus par passion du football, dans ces ambiances fabuleuses que l’on ne peut ressentir que lors des Coupes du Monde de foot.

Demain (mercredi), Albert Xalite et Paul Thelotte – en bons habitués de ces Mondiaux – mais peut-être aussi Patrice Mandaoué… Tous trois seront présents dans les travées du Stade de Saint-Pétersbourg, à encourager, crier, chanter, avec les ‘supporters bleus’, sans oublier bien sûr des belges qui devraient également mettre le feu en tribunes.

LE PARCOURS DU COMBATTANT.

‘ J’ai tout juste récupéré mon billet pour la demi-finale de Moscou avec Paul (Thelotte) qui vient d’arriver, des billets que l’on avait réservé via la Fédération Calédonienne de Football ‘, détaille Albert Xalite, à peine remis du quart de finale entre la France et l’Uruguay qu’il aura pu suivre depuis Nizhny.

‘ Là je suis à la gare de Moscou, en route pour Saint-Pétersbourg, je prends un train à 1h50. J’ai pu finalement avoir une place aujourd’hui pour la demi-finale France-Belgique. En prenant son mal en patience au niveau des centres de billetterie de la FIFA, on y arrive… Mais de toute façon je ne pouvais pas rater ça ! ‘, s’exclame Albert.

‘ Je reviens ensuite le lendemain de la première demie – toujours en train – pour arriver à Moscou à 17h00, l’autre demi-finale étant à 21h00… Il faut compter à chaque fois 7 heures de train ‘, poursuit Kaco, motivé comme jamais à l’idée de pouvoir suivre le dernier carré du Mondial russe dans son ensemble.

UN FRANCE-BELGIQUE QUI PROMET.

Et on peut le comprendre, car comme ses compères de Calédonie présents en Russie – Paul, Patrice, ou encore Alain – nos fans cagous s’apprêtent à vivre une expérience inoubliable.

Quant aux téléspectateurs de Calédonie, la pression commence également à monter.

Related posts

Comment