FedCalFoot > NEWS > Super Ligue > Un ‘classico’ au sommet / MAG vs HIE – Super Ligue J4

Un ‘classico’ au sommet / MAG vs HIE – Super Ligue J4

Photo 2017 : Alain VARTANE.

L’an passé, six points séparaient le nouveau Champion de Calédonie Hienghène et son dauphin Magenta, au sortir de la 22ème et dernière journée de Super Ligue.

Cinq mois après le premier sacre de la formation nordiste, les deux ‘ mastodontes’ du football calédonien se retrouveront samedi sur la pelouse de Numa Daly, dans une ‘affiche de gala’ où la place de leader est déjà en jeu (coup d’envoi 17h30). 

 

IL Y A SEPT MOIS DEJA.

Samedi 16 septembre 2017… On joue la troisième minute du temps additionnel au grand stade de Nouméa, quand le jeune Ivanoë Bamy vient placer une tête victorieuse sur un ultime corner tiré par l’inépuisable Bertrand Kai (1-2).

Le choc Magenta-Hienghène de la 19ème journée de Super Ligue vient – en l’espace de quatre minutes – de changer de camp, le titre de Champion de Calédonie venant par la même occasion de virer du sud au nord.

Sept mois se seront écoulés depuis ce succès incroyable de Hyehen Sport, et même si – des deux côtés – beaucoup seront encore sur la pelouse samedi pour ce nouveau ‘classico’, certains ne seront pourtant pas ou plus de la partie.

JEUNES MAIS AMBITIEUX.

Entre la blessure des emblématiques Bertrand Kai et celle très probable de Miguel Kayara, le départ de Roy Kayara pour Wellington ou encore l’arrêt de Yoan Mercier, le visage de la formation de la côte-est, toujours entraînée par le coach Félix Tagawa, a beaucoup changé en quelques semaines, donnant un sérieux coup de jeune aux ‘Bleu’ du Nord.

‘ Hienghène est une équipe dont j’aime bien le style, qui joue bien au ballon ‘, confie l’entraîneur de l’ASM Alain Moizan, forcément motivé à l’idée de retrouver son meilleur ennemi samedi.

‘ Ils ont des joueurs d’expérience en moins, avec Bertrand Kai blessé, Roy Kayara qui est parti ou encore Yoan Mercier. Sur ce que j’ai vu contre Wetr, ils ont un effectif rajeuni mais toujours dans le même esprit, celui du jeu… On devrait  voir un bon match ‘, estime l’ancien international français.

LA RELEVE EST LA.

Si la jeunesse de Hienghène s’est donc pleinement fondue dans le moule de l’équipe fanion, en face il y a aura également du répondant et tout autant de jeunes talents dans la maison ‘Jaune’, qui connaît elle aussi un début de saison quasi-parfait.

‘ On est habitué à avoir chaque saison pas mal de nouveauté dans notre effectif… Ca se met en place tranquillement depuis la reprise. La confiance est là, seulement la confiance on l’a garde ou on la trouve en gagnant les matchs ‘, explique le technicien.

Sans Jim Ouka (absent) mais avec le reste du groupe au complet, Magenta entend bien se conforter dans ses certitudes, tout comme Hienghène voudra en faire de même.

Entre deux équipes qui comptent trois victoires en trois matchs, le choc au sommet promet d’être intense… Comme à l’accoutumé dans ce duel devenu ‘classico’.

Related posts

Comment