FedCalFoot > A la une > Coupe de Calédonie > Un tournant pour le titre

Un tournant pour le titre

Le choc de samedi – 17h00 à Numa Daly – entre le leader Hienghène Sport et le troisième Lössi sera clairement décisif dans la course au titre de Champion de Calédonie. L’un comme l’autre devra s’imposer, car Magenta sera à l’affût pour reprendre la main.

Bertrand Kai, ici aux prises avec la charnière centrale de Lössi, lors du match aller. Le duel entre le goaleador du nord et les deux Kauma de l’ASL s’annonce intense. Photo : Romaric NEA

UNE LUTTE A TROIS PASSIONNANTE.
En faisant match nul mardi soir contre Ne Drehu (1-1, journée 23), l’As Magenta a peut-être perdu gros. Les joueurs d’Alain Moizan ont en tout cas grillé un sérieux joker avant un sprint final qui s’annonce haletant… Là où tout reste encore à faire pour prendre les devants.

Et justement, le choc au sommet de samedi entre les nordistes de Hyehen et les Lifou de Lössi s’avèrera – pour l’un comme pour l’autre – être un tournant majeur dans la quête d’un premier championnat Super Ligue, derrière lequel courent toujours ces deux clubs.

Déjà couronnées en Coupe – avec deux titres chacune à leur actif (2013 et 2015 pour Hienghène, 2007 et 2012 pour Lössi) – les deux formations joueront très gros samedi, pour une rencontre « au couperet » comme on les aime, et au cours d’une « bataille à trois » qui tient en haleine tous les amateurs du ballon rond calédonien depuis de longues semaines.

SE POSITIONNER POUR LA FIN DE COURSE.
Ce samedi, la défaite pourrait donc être fatale, que ce soit du côté des joueurs de Félix Tagawa comme du côté des protégés de Stéphane Drahusak.

Certes, les ‘Orange’ sont actuellement à cinq points de Bertrand Kai et des siens et à quatre de Magenta, mais cela avec un match en moins au compteur. Tout est permis donc pour Dick Kauma et consorts… Reste qu’un revers sonnerait pratiquement la fin de tout espoir de titre.

Pour Hienghène aussi, un faux-pas ferait très mal, malgré une position en tête renforcée par le nul de l’ASM contre Ataney. Les joueurs de la côte Est n’auraient alors plus le destin entre leurs pieds, à la fois par rapport à Lössi mais également par rapport à leur « meilleur ennemi » Magenta.

Et un nul dans l’histoire ? Finalement il n’arrangerait aucune de ces deux équipes, puisque dans cette course à trois, tout point perdu est un boulevard offert aux autres… En l’occurrence, c’est l’ASM qui pourrait s’en frotter les mains.

Au final, ce sera quitte ou double samedi pour l’ASL et Hyehen… Mais aussi pour Magenta qui devra fortement se méfier de Wetr. En tout cas on saura ce week-end qui est le réel « cheap leader » de la Super Ligue 2016.

Related posts

Comment